Si vous ne visualisez pas l'animation, merci de bien vouloir cliquer ici pour mettre à jour votre plug-in Flash.
If you don't see the movie, please click here to download the last Flash plug-in.
 
Histoire d’un vignoble : Cahors
 
Histoire > Histoire d’un vignoble : Cahors > Histoire d’un vignoble : Cahors

Les multiples évènements économiques, sociaux et politiques - nuisibles et destructeurs - n’auront jamais raison de la détermination des vignerons cadurciens : arrachage du vignoble en l’an 92 ordonné par l’empereur Domitien, occupations successives dévastatrices (les Wisigoths, les Francs...), au Vè siècle taxations bordelaises sur les vins de Cahors, grave crise démographique, la peste, la guerre de Cent ans, le phylloxéra, les gelées de 1956...

Belle résistance dans le Quercy !

En 1305, 850 000 hectolitres de Cahors quittaient annuellement le port girondin (la production actuelle n’atteint pas 250 000 hl).

Dès la fin du XIIe siècle, la réputation des vins de Cahors attira de Londres des ingénieurs qui établirent le Lot en tant que grand fleuve commercial.

Le vin noir de Cahors s’exportait alors sans limite ; l’Angleterre, les Pays-Bas, la Scandinavie...